Je suis confus dans mon orientation sexuel

Ou plutôt... Peu à l'aise avec mon homosexualité. Je veux juste en parler ici car je n'arrive pas à en parler aux autres, anonymement ce sera plus facile. Entre Janvier et Août 2018 je me posait des questions sur qui j'aimait. En août j'ai eu ma première (et seul) expérience avec un homme. J'ai beaucoup aimé et après cette expérience, j'ai eu 6 mois ou je me sentait à l'aise, j'ai même fait mon coming out à mes parents. Mais depuis l'été 2019 je suis retombé dans un trouble étrange ou je me sent très (trop) peu à l'aise avec ça. J'ai du mal à en parler voir j'ai peur de parler de sujet LGBT avec ma famille. J'ai réussi à faire un coming out à mes amis qui l'ont très bien prit.

Juste une sensation étrange que je souhaitait partager, je ne sait pas si c'est clair mais est-ce-que quelq'un à déjà été dans cette situation ?

Salut ! Personellement, mon orientation sexuel ne me préoccupe pas, j'aime qui j'aime. Cependant je me retrouve un peu dans ce que tu dit bien que j'ai eu se ressentiment au sujet de mon identité de genre. Après mon coming out auprès de mes amis, j'ai eu une période où en parler avec les gens me rendais inconfortable, mal à l'aise. Encore aujourd'hui j'ai des périodes où je me sens incapable d'expliquer ou d'en parler avec eux. Après mon coming out auprès de ma soeur, sur le coup j'étais soulagé mais depuis (ça va faire deux mois je pense) lorsqu'on aborde se sujet ou tout autre sujet LGBT+, je me braque, J'arrive pas a parler et je veux même pas y pensé. J'étais pas bien pendant pas mal de temps et on s'est éloignés. J'en suis arriver au point où penser à mon identité de genre me déranger profondément et je me sentais mal avec moi-même (jsp si ça a du sens). Je pense qu'elle as remarquer parce qu'un soir elle m'a parler directement à propos de sa difficulter à utilisé mes pronoms (le reflexe et l'habitude) et je sais pas, après c'est moi qui est commencer à aborder des sujets, bien que se soit pas a propos de moi. Et depuis je commence à aller mieux. J'ai de moins en moins cette sensation de détachement, je me braque moins et je me sens moins mal à l'aise. Je sais que c'est surement pas tout à fait ce que tu ressens mais j'éspère que ça t'a aider ! Et si tu te sens pas à l'aise d'en parler avec tes proches et que t'as besoin de parler, n'hésite pas à venir ici ou à m'envoyer un message. Voilà, désoler si c'était maladroit :/

moi je m'en fiche de l'avis des autres sur mon homosexualité. après tout c'est pas une maladie mais une façons d'être. récamment j'ai découvert que j'aimais les filles .ma famille en a était informé. même ma classe entière le sais.et pourtant c'est pas les autres ou mes amis qui mont abandonné mais bien ma propre famille.j'essaye de me dire que sa me fait rien mais au contraire sa me fait énormément de mal.

moi aussi j'etait mal a l'aise et je le suis encore quand on parle de mon homosexualite avec mes amies mais aujourd'hui je ne suis plus braquer comme avant j'ai decouvert des personnes et je suis contente parce que si je n'avais pas changer de college je ne les aurais jamais connu.Eux aussi sont homosexuels et grace a eux j'ai pu remonter la pante ,en vrai on s'en fou des prejuges parce que si on sait qui nous sommes les insultes, ect.Nous atteindrons pas .C'est tout a fait normale d'etre mal a l'aise mais je te promet ne temps fait sinon sa va detruire ta vie

Vous devez vous authentifier pour pouvoir participer