Questions de sexualité... dans tout les sens du termes

Bien le bonsoir braves gens, je ne sais pas vraiment la raison pour laquelle je ramène ma petite personne, peut-être pour glaner les expériences des autres en espérant que ça m'inspire. Un peu de mise en contexte maintenant je suis une jeune fille cisgenre de 16 ans bisexuelle, je me suis doutée de ma sexualité dès 13 ans à partir du moment où, bien que les shojo et autre romance "classique" hétéro qu'on retrouve un peu partout me plaisait bien, les histoires lesbiennes (romantiques ou purement sexuelles car Wattpad est ton ami) m'intéressait et m'émoustillait plus que de raison ( le fait que j'avais un super gros crush sur une amie et régulièrement une envie de l'embrasser m'avait mise aussi sur la voie ). Malheureusement à cette âge là j'ai dénié tout ce qu'il se passait en moi avec la pensée ferme que si j'avais été attiré par un gars je ne pouvais être QU'hétéro. Qu'elle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris tout ces concepts que "bisexuel" "pansexuel" "asexuel" "identité de genre" et bim! en quelque temps de nouveaux horizons s'ouvrait à moi et je pris lentement mais sûrement conscience de mes réelles envies et attirances. Suite à quelques péripéties (coming out quand tu nous tiens...) qui se sont bien finies, me voilà 3 ans plus tard avec de nouvelles interrogations. Et là j'attaque enfin le sujet principal mais avant (car vous l'aurez compris j'aime radoter) un petit "disclaimer" ou avertissement pour nos amis purement francophone, je parlerai ici principalement de relations sexuelles sans tabou, donc je peux comprendre que le sujet n'enchante guère certains mais à ce moment là je vous prierais de passer votre chemin pour vaquer à vos occupations car j'aimerai que ce sujet reste cordial, respectueux et sans jugement moral (je te connais slutshaming ...). Bref je cesse de tergiverser et je me lance, je me suis pris l'envie récemment de plonger dans l'aventure des relations sexuelles, ce monde inconnu de la vierge décomplexée (ou presque) que je suis. Je précise que ce n'est pas à cause de la pression d'un entourage adolescent ni par l'envie impatiente de me faire "dépuceler" mais bien pour faire plaisir à ma libido qui se dit que la main c'est sympa mais que les gens ça peut être bien aussi. Mais à ce moment là plusieurs problèmes se pose, dans un temps je ne suis pas en relation actuellement et soit dit en passant je ne l'ai jamais été, mais je n'ai pas non plus envie de rentrer dans quelque chose de sérieux appelé communément le couple. Et donc avec qui le faire ? Une femme ? Un homme ? Quelqu'un que je connais assez bien ou une personne croisée en soirée ? (bien que je ne participe à aucune soirée mais..... dans le sens quelqu'un que je ne connais à peine) De mon lycée ou de l'extérieur ? Ensuite peu importe le genre de mon/ma partenaire comment lui proposer ? je me vois mal arriver d'un coup et de sortir dans un élan "ehhhh on baise ? je suis encore vierge" et enfin le dernier point j'aimerai éviter que mes parents le sachent ce qui peut s'avérer complexe lorsqu'on réside encore au domicile familiale et que l'on passe son temps chez soi à part quand c'est l'heure des cours. Bref je n'ai pas de questions en particuliers ou plutôt j'en ai trop mais quelques avis bienveillants seraient les bienvenus. Merci et bonne soirée en espérant que vous ayez passer de bonne fêtes

J’espère que c’est un site bien sécurisé bref alors je suis bien évidemment pas une solution ou un quelconque conseil mais bon j’aime bien parler alors pourquoi pas . D’abord sache que j’ai que 14 ans alors faut pas t’attendre à un truc de ouf , non je suis là pour t’écouter et discuter comme je l’ai déjà dit . Déjà je trouve que nos expérience sont similaires mais je suis toi un an plus tôt. Et franchement je me suis reconnu et j’ai voulu rajouter ma fraise , parlons sérieusement ... Je pense que la meilleure façon pour toi et d’avoir une sorte de sexfriend comme tu as parler de ton incertitude à être en couple enfin ça te convient pas vraiment. D’où mon conseil ( que tu peux prendre en compte ou pas ) d’où le faite de le faire avec une personne de confiance qui de préférence a été ton ami avant . Bien évidemment le problème avec un ami c’est que la plupart du temps il ou elle n’a pas de sentiment pour toi donc fait attention à ça ! Perso moi peux importe fille ou garçon , c’est juste la première relation sexuel qui sera pas pareil si tu m’a compris . Avec une fille c’est plus facile car tu peux dire que tu va chez une copine sauf si t’a fait ton coming out , enfin t’es parents doivent aussi accepter que tu puisse avoir des relations c’est sûr . Mais si tu veux que ça soit secret je pense que tu pourrais tj trouver un peu de temps sans que ça se sache . Tout ça pour te dire que si tu est prête ( ce qui est le principal ) il faudrai que tu trouve une personne de confiance, que tu connais bien et qui voudrait bien ne pas avoir de relation sérieuse enfin sauf si tu change d’avis . Effectivement c plus facile à dire qu’à faire . J’espère que t’a apprécié lire mon petit message 😋 Après je suis tj ok pour discuter ailleurs 👍🏻

Hey hey et bien déjà merci d'avoir pris le temps de me répondre c'est très sympathique. Pour être un peu plus claire ce n'est pas qu'un couple ne me conviendrait pas c'est simplement en se moment où je n'ai pas envie d'attendre de me mettre en couple ( domaine où je n'ai pas vraiment eu de chance jusqu'à présent) pour expérimenté d'autre chose d'un point de vu sexuel (disons que je ne suis pas fan de la théorie de la SAINTE VIRGINITÉ qu'il faut préserver à tout prix jusqu'au bon moment). Donc ouais dans ce cas là se serait plutôt la diplomatie qu'il me manque faire comprendre à une personne qu'on aimerait "passer du bon temps" sans avoir l'air d'être "en chien" ça peut être galère

Bonsoir jeune Amelimelo (j'adore ton pseudo 😋)

Tout d'abord je n'ai pas la science infuse donc ne prends pas tout ce que je dis pour argent content tout cela n'engage que celui qui le met ou l'a déjà mis en pratique. Sur ces belles paroles voilà ce que j'ai à dire (oui oui je suis longue 😅)

Les relations d'un ou plusieurs soirs doivent être bien entendu effectuer dans un respect mutuel et cela passe avant tout par une bonne discussion notamment sur vos attentes respectives et sur la manière dont vous voulez tous les deux (ou plus que deux hein après tout rien ne t'empêche d'avoir différents partenaires du moment que les rapports sont protégés, consentis et légaux) que ce passe "l'affaire". Je te rejoint sur le fait que la virginité regarde avant tout le propriétaire de celle-ci et donc ton dépucelage et le moment où c'est fait ne regarde que toi mais en informer ton/ta partenaire pourrais t'évité d'être mal à l'aise et peut même te rassurer. Si ma mémoire est bonne tu as 16 ans tu as fais ton coming out et tu vis chez tes parents. Le fait d'avoir un partenaire de passage risque d'être compliqué et va demander de l'organisation mais compliqué ne veut pas dire impossible 😉 Les derniers conseils que je voudrais te donner c'est déjà de te poser les bonnes questions : -est-ce que j'en ai envie ? -est-ce que avec cette personne ça me convient ? -est-ce que cela convient a cette personne ? ... Plus tes envies seront claires dans ta tête et plus tu seras à même de t'exprimer auprès de ton/ta/tes partenaire(s) Tu es une jeune femme belle intelligente et pleine de charme. garde bien ça en tête lorsque tu auras trouver la/les personnes avec qui tu veux le faire et si jamais l'object de tes désirs refuse ta proposition alors n'en fait pas une maladie il y a beaucoup de poissons dans l'océan 😇

Bonne soirée/journée/après-midi à toi 😝

Bonjour fio je te remercie dans un premier temps pour ta réponse (et pour le compliment sur le pseudo ça fait toujours plaisir) Bien sur les questions par rapport au respect, à la communication et au consentement me paraissaient logiques mais tu fais bien de les rappeler. Et je te rejoins sur le fait que cacher ma virginité à mon/ma partenaire n'est pas une excellante idée sachant que dans tout les cas ça se verra sans doute et que même si ça me regarde je ne vois pas l'intérêt de le cacher non plus ( vu que ce n'est pas une honte ni une fierté et juste un fait). Le point qui m'a le plus intéressé dans ta réponse était les trois questions que je me suis posée du coup. J'ai répondu à la première (oui j'ai envie) j'ai répondu à peu près à la deuxième (disons que j'ai une idée de la personne) mais je bloque sur la troisième. Comment savoir si la personne en a envie ? Encore une fois la communication semble être une solution mais je dois admettre qu'aborder le sujet me semble délicat et je ne m'inquiète pas tant du refus (c'est vrai qu'il y a plein de gens sur cette terre x3) que de la gêne occasionnée

Vous devez vous authentifier pour pouvoir participer